Bram Van Velde

Partager : linkedingoogle +twitterfacebook

Bram van Velde (19 octobre 1895 à Zoeterwoude, près de Leyde - 28 décembre 1981 à Grimaud)

Peintre néerlandais.

C'est seulement à partir de 1961 que le rythme des expositions s'accèlère, son niveau de vie s'en ressent. Un premier film de Jean-Michel Meurice est tourné sur sa vie. Van Velde oscille entre Paris et Genève, où il commence à peindre avant de s'y installer en 1967. La France le nomme chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1964, la Hollande lui décerne l’Ordre d’Orange-Nassau en 1969. En 1973, il peint à La Chapelle-sur-Carouge quelques grandes gouaches qui sont comme un dernier déploiement «sauvage» de la couleur dans son œuvre. Aimé Maeght le reprend alors dans sa galerie, près de vingt ans après l’avoir congédié. En 1975, c'est au tour des sociétés académiques de Belles-Lettres de Lausanne, Genève et Neuchâtel de lui remettre à Rolle le Prix de Belles-Lettres, et en 1980 il est fait chevalier de l’Ordre du Faucon islandais. Son quatre-vingtième anniversaire s’accompagne, lui, d’un hommage collectif (Fata Morgana, Montpellier).

Bram collabore au début 1981 à la revue d'art TROU (Nr. 2), pour laquelle il crée une estampeoriginale pour illustrer les 100 premières impressions. On trouve dans le même numéro des créations de Charles Juliet, Fred-André Holzer, Michel Butor, Alexandre Voisard et Nello Finotti.

Bram van Velde décède le 28 décembre 1981 à Grimaud, près de Saint-Tropez; Il est enterré à Arles. Son mentor et ami Jacques Putman, qui l'aura soutenu depuis son départ de chez Maeght et pendant le reste de sa carrière, meurt le 27 février 1994 à Paris; il repose auprès de lui.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Librairie

Bram Van Velde

Trop ardente

Charles Juliet
360.00 €