Robert Motherwell

Partager : linkedingoogle +twitterfacebook

Robert Motherwell (1915-1991)

1915 : naissance à Aberdeen, USA
1932-36 : études de philosophie et d’art à la Stanford University, Californie
1935-38 : voyages en Europe, études de Français à Grenoble. S’imprègne de la culture européenne.
1939 : première exposition de peinture, à la galerie Raymond Duncan à Paris
1940 : retour aux USA. Fréquente les artistes européens, notamment surréalistes, exilés à New York. Suit les cours de Meyer Schapiro
1943 : premiers travaux d’estampe à l’Atelier 17 chez Bill Hayter, réfugié à New York
1946 : rencontre et amitié avec Mark Rothko.
1951 : enseigne au Black Mountain College et au Hunter College
1958 : mariage avec Helen Frankenthaler
1961 : début d’une activité régulière de graveur et de lithographe
1965 : rétrospective au MoMA de New York puis en Europe
1970 : il donne des conférences sur l'art abstrait à Yale, Toronto, etc...
1975-78 : série d'expositions importantes à Mexico, Londres, Paris, Edinburgh, Vienne
1983 : rétrospective à la Albright Knox Gallery de Buffalo
1991 : meurt en juillet à Provincetown

Robert Motherwell est une des grandes figures de l'Expressionnisme Abstrait américain, un de ces artistes (parmi lesquels Pollock, Rothko, De Kooning...) dont on a pu dire qu'ils formaient une "Ecole de New York" par opposition à l'Ecole de Paris.

Son oeuvre peint se caractérise notamment par des motifs récurrents ("Elegy", "Open"...), à géométrie souple, qui se découpent sur des fonds colorés. Ces motifs se retrouvent dans son oeuvre gravé qui s'est développé entre 1961 et 1990. L'imprimerie était un lieu familier et stimulant pour Motherwell; passionné par le livre, la littérature, l'édition (il fut l'initiateur d'une excellente collection d'écrits d'artistes), il s'attacha à réaliser de nombreuses estampes où il a souvent combiné les techniques de la lithographie, de la gravure et du collage.

Son oeuvre gravé a été jusqu'ici très rarement montré en France. L'exposition est organisée en collaboration avec The Dedalus Foundation, qui représente l'oeuvre de Motherwell.