Jean Miotte

Partager : linkedingoogle +twitterfacebook

Jean MIOTTE (8 septembre 1926, Paris)

1945 - Premières peintures d’après nature et compositions imaginatives.
1947 - Commence à fréquenter les ateliers de Montparnasse ; les ateliers d’Othon Friesz, Ossip Zadkine.
1953 - Expose pour la première fois au Salon des Réalités Nouvelles. Participation annuelle par la suite.
Sa peinture, en 1954, se signale part une accentuation d’un certain symbolisme par le signe et l’écriture.En 1957, la spontanéité lyrique, l’écriture jaillissante prennent le pas sur les recherches formelles. Tout devient mouvement pour atteindre au signe dans la monochromie. En 1959, retour à la polychromie avec acquis dynamique. Sensualité de la touche.
1962: tendance vers un graphisme plus descriptif. Accentuation des contrastes. Élargissement de l’espace.
1964 : arrêt du temps. Intensité de la couleur.
1975 : retour à une grande sobriété des couleurs. Interférence rythmée des couleurs. Interférence rythmée des plans où le blanc domine.
1976 :Gouache : Collage Kraft et newsprint. Développement et dénouement d’un ensemble de recherches