Blue Monday : bonne nouvelle, il est passé !

Les navigateurs du Vendée Globe ont leur Cap Horn. Nous, il nous a fallu négocier au mieux ce fameux  “Blue Monday”, nom donné au jour le plus déprimant de l’année !

L’idée est fantasque et vient d’une campagne publicitaire britannique pour la chaîne de télévision Sky Travel en… 2005. Donc on peut dire en maniant l’euphémisme, que “la base scientifique est bien faible”. Pourtant, jouons un peu le jeu : en général, on célèbre cette journée le troisième lundi de janvier, et pour 2017, cela tombait donc sur… le lundi 16 janvier ! Ouf, c’est déjà derrière nous !

Il est bien vrai que cette période de l’année, c’est un vrai cap à passer… Les journaux et magazines, les pages internet, nous donnent chacun leur remède contre cette “déprime hivernale”, qui aurait culminé ce lundi 16 janvier 2017, mais capable de durer une bonne période…

Pour faire face, elandarts.com vous propose sa méthode.

D’abord, promenez-vous sur notre site, et flânez le long des rubriques “Librairie”, “Galerie” et “Coups de Coeur”. Puis retournez dans la Galerie, et choisissez une oeuvre. Prenez alors 10 minutes, ce qui peut être très long, pour la contempler. Vous stimulez ainsi à la fois l’hémisphère dominant, c’est-à-dire celui de la raison, et l’hémisphère mineur, qui est celui des émotions. Passé ce laps de temps, que l’on peut d’ailleurs prolonger, on ressent des choses bien plus fortes. Ceci impose une “compréhension” lente et appliquée de l’image, idéale pour méditer, se concentrer sur le moment présent et ses sensations… Cet état de plénitude permet un échange doux et positif avec notre cerveau.

Nous vous proposons un traitement particulièrement doux et agréable avec les oeuvres suivantes : Timelines 51  de Maribel Mas, Fenêtre d’atelier(…) de Sander Ort et Les Complexités 4  de Dominique Liquois.

L’étape d’après, c’est de faire le même exercice de contemplation, avec ces mêmes oeuvres, mais chez soi… Mais, cela c’est une autre histoire !

Bienvenue chez elandarts.com !